Analyse d'images

Par Marc Malhomme 

Plan de l'atelier

  1. 1. Explication de la méthode d’ANALYSE D’IMAGE
    2. Fiche d’évaluation
    3. Savoir décrire
    4. Analyse des critères
    5. Résultat des évaluations

1. Expliication de la méthode d'ANALYSE D'IMAGE


Il existe plusieurs méthodes issues pour la plupart du photo club Versaillais. Il n’existe pas (et heureusement) de méthode générale mais des démarches qui apprennent les adeptes à mieux juger une photo, une diapo.
L’analyse de photos papier est différente de l’analyse de dias.

Les participants sont regroupés par tables, de 4 à 6 personnes. Chaque table dispose d’une fiche d'évaluation (annexe) et d’une photo. Le temps consacré à l’analyse est limité volontairement à 10 minutes qui s’avèrent trop courtes ou trop longue suivant l’image à analyser. Toutes les 10 minutes, le " maître " de séance fait tourner les photos entre les tables. Il est demandé aux auteurs des photos de ne pas participer au jugement. Après un tour complet des photos, chacune d’entre elles est commentée successivement par un porte parole de chaque table. La fin des commentaires est le plus souvent ponctuée par une synthèse.

2. Fiche d'évalutation


Il s’agit d’un questionnaire relativement dépouillé qui nécessite d’être pratiqué à plusieurs reprises (le vocabulaire technique y est le bien venu!).
  • Titre de la photo : N° table
  • EMOTION IMPACT
  • TECHNIQUE DE PRISE DE VUE - TIRAGE
  • EXPLOIT
  • EVENEMENT
  • EXPLOITATION GLOBALE
  • APPRECIATION GLOBALE * * * * *

3. Savoir décrire


En vous efforçant de décrire l’image de manière précise, mais utile, vous vous forcez à la regarder dans tous ces détails.
Les informations à considérer :
  • Support : Noir&Blanc, couleur papier, diapositive
  • Genre : Photographie d’illustration, de reportage, de mode, de sport, de nature, de paysage, photographie journalistique, scientifique, industrielle, publicitaire, de studio, de fantasme, de nu, de nature morte, etc...
Situer l’image :
  • lieu
  • époque
  • identifier le sujet principal...

4. Analyse des critères


Mise en garde :
- Pour les auteurs, il est en général difficile de se libérer du côté affectif des images.
- On peut ne pas être touché par une image mais toutefois reconnaître le travail de son auteur
- Pour être comprise, une image doit être regardée puis soigneusement examinée, puis décrite.

Emotion impact : c’est ce que l’on ressent en voyant la photo. Par exemple : intrigue, interrogation, calme, tristesse, légèreté, dégoût, fraîcheur, dynamisme, élan, solitude "...." On peut aussi ne rien ressentir !

Technique de prise de vue - tirage : Netteté, composition, exposition correcte, correction des dominantes. Exemple : contraste trop faible, trop prononcé, sous exposition, qualité du travail de laboratoire, nuance des gris, palette de couleurs, focale, jeu des lignes (" lignes qui descendent = pessimisme !), équilibre des formes, des masses, des couleurs, position des éclairages, profondeur de champ, netteté, grain du papier, qualité du support, cadrage (" regard qui vient buter sur un bord de la photo "), photo dans laquelle l’oeil est obligé de se promener (en général, c’est bien ! (K.H)).

Exploit : Est-ce l’intervention de l’auteur qui a rendu cette image unique, sinon quelle est sa part de propriété (valeur ajoutée?). Artifice crée par l’auteur, tirage spécial, acte intentionnel, flou qui participe à l’intention de l’auteur, bougé volontaire, masquage, mise en scène, filtrage des couleurs.
Qu’apporte la composition, que met elle en valeur ?

Evénement : cette image est-elle unique, pourquoi ? fallait-il être là à ce moment là ? la situation peut-elle se reproduire dans le temps. Quelque chose de banal peut devenir unique quand on tire partie uniquement d’un bout d’une image, d’une scène. Unicité par la composition, l’éclairage...

Exploitation : l’auteur a t il tiré le meilleur parti de cette image ? utilisation préférable d’un auteur papier, d’un autre objectif, d’une autre focale, d’un autre cadrage, tirage à refaire, élimination de certains contrastes...
 
Appréciation globale : note de 1 à 5 étoiles. 

5. Résultat des évaluations


Les notes au sein même d’une table sont souvent hétérogènes (écarts de 4 étoiles parfois) ainsi que les notes globales données par les différentes tables (ce qui tend à prouver qu’il y a des influences entre les personnes d’une même table...).

Suite de l'atelier...


Nous rejoindre au club...